Être au-dessus de tout soupçon : dimensions intersectionnelles des stratégies des avocat.e.s…

17 février 2021
Université du Québec à Montréal

Titre complet:
Être au-dessus de tout soupçon : dimensions intersectionnelle des stratégies des avocat.e.s dans l’économie morale de la gestion de la migration par mariage au Canada

Présentation Zoom, 12h30 à 14h00, entrée gratuite, inscrivez-vous pour recevoir le lien Zoom.

Conférence, dans le cadre des midis-CRIDAQ, de Mme Anne-Marie D’Aoust, professeure au Département de science politique de l’Université du Québec à Montréal.

Résumé

L’attention accordée ces dernières années aux fraudes relatives au mariage et sur les mariages de complaisance reflète, autant en Europe qu’en Amérique du Nord, une judiciarisation et une surveillance politique accrues des relations sociales dans les processus migratoires de réunification familiale. Cette surveillance comporte des dispositions juridiques, mais aussi des évaluations individuelles subjectives qui s’appuient sur une lecture et une compréhension particulière des gens, des pratiques, des documents et des photographies afin d’évaluer à quoi correspondrait un mariage « authentique ». Or, si jusqu’à présent le pouvoir discrétionnaire des agents d’immigration dans les processus d’évaluation et de détermination de fraude par mariage a fait l’objet d’une attention universitaire soutenue pour en comprendre les fondements et la mise en œuvre, peu d’attention a été portée aux autres acteurs participant à ce processus de distribution de la confiance et de la méfiance qui, en définitive, affecte directement les couples binationaux souhaitant concrétiser une réunification familiale.

En m’appuyant sur des entrevues réalisées auprès d’avocats.tes en immigration ayant aidé des couples à compléter un processus de réunification familiale dans la région de Montréal, j’examine comment les avocats.tes, loin d’être de simples acteurs apolitiques dont le rôle se limiterait à apporter un soutien et une expertise technique, sont parties prenantes d’une économie morale du soupçon des processus de réunification des conjoints.  J’examine notamment comment des enjeux de genre, race et classe influent sur la distribution de la confiance et de la méfiance dans l’évaluation et la présentation des demandes.

Cette recherche sera publiée en 2021 chez Rutgers University Press, dans l’ouvrage dirigé Transnational Marriage and Partner Migration : Constellations of Security, Citizenship and Rights (ed. Anne-Marie D’Aoust).

 

Observatoire des Diasporas

Observatoire des Diasporas

Bibliothèque virtuelle

Colloque Borrows

Appels à communication

Bourses et concours

Le balado du CRIDAQ

Notre infolettre

CRIDAQ filigrane