Les Prisonniers politiques au Québec

Jean-Philippe Warren

Résumé

Dans cette étude, Jean-Philippe Warren considère dans la longue durée le traitement réservé aux nationalistes québécois incarcérés pour les crimes politiques violents. Depuis les rébellions des Patriotes de 1837-1838 jusqu’au procès du FLQ, en passant par les actions terroristes de la « Bande tragique » et les émeutes anticonscriptionnistes de Québec de 1918, l’ouvrage éclaire la confrontation brutale entre la violence politique et la violence d’État. Le rôle passablement trouble du judiciaire comme défenseur de l’ordre établi ressort aussi de cette analyse fine et implacable.

Pour commander le livre

Observatoire des Diasporas

Observatoire des Diasporas

Bibliothèque virtuelle

Appels à communication

Abonnement infolettre

Bourses et concours

École d’été 2019

Suivez-nous:

CRIDAQ filigrane