Les formes contemporaines du populisme

Joseph Yvon Thériault

Avec Christine Couvrat

Le populisme semble renaître en ce début de XXIesiècle, tant à droite qu’à gauche, aussi bien en Europe que dans les Amériques. Mais sans doute n’avait-il pas disparu et aurions-nous tord de le croire tant l’appel au peuple dont il se réclame est consubsantiel de la démocratie.

Peu importe le peuple invoqué et l’élite ciblée, la rhétorique populiste fonctionne à l’exaltation d’un antagonisme jugé indépassable. Elle entretient sur le mode de l’indignation une dynamique contestataire où le «peuple» et le «système» – politique, économique, médiatique – sont appréhendés dans un rapport de pure extériorité. Entre eux, nulle médiation n’est possible, ni souhaitée.

À la fois défensif et radical, le discours populiste donne toute sa mesure expressive en période de désorientation collective. Il fait resurgir le problème de toute démocratie moderne, un régime représentatif qui se fonde sur l’écart entre le citoyen et les institutions de la représentation.

Cet ouvrage tente de resituer le populisme dans les théories de la démocratie et présente certaines de ses manifestations récentes notamment au Canada et en Amérique du Sud.

Pour commander le livre

Observatoire des Diasporas

Observatoire des Diasporas

Bibliothèque virtuelle

Appels à communication

Abonnement infolettre

Bourses et concours

École d’été 2019

Suivez-nous:

CRIDAQ filigrane