Le fédéralisme asymétrique et les minorités linguistiques et nationales

Linda Cardinal

Résumé

Le fédéralisme asymétrique et les minorités linguistiques et nationales est le premier ouvrage en français au Canada à intégrer de façon systématique la perspective des minorités linguistiques au débat, toujours d’actualité, sur le fédéralisme asymétrique.

Depuis 2004, l’avènement, au Québec et dans certaines parties du Canada anglophone, d’un discours sur l’asymétrie a pavé la voie au projet de «fédéralisme d’ouverture» du Premier ministre Stephen Harper afin d’accommoder les réclamations des États provinciaux à l’égard du gouvernement fédéral. Qu’est-ce que le fédéralisme asymétrique ? Quels sont ses avantages et ses désavantages ? Quelle incidence le fédéralisme asymétrique pourrait-il avoir sur les politiques linguistiques au Canada et sur les rapports entre le Québec etles minorités francophones hors Québec ? Le «fédéralisme d’ouverture» est-il promis à un bel avenir ?

De nature multidisciplinaire et comparée, l’ouvrage fait la lumière sur le fédéralisme asymétrique au Canada dans ses dimensions constitutionnelles, historiques, morales, économiques et politiques. Les auteurs étudient les différentes facettes de l’asymétrie depuis les premiers débats sur la fondation du Canada à ceux portant sur la reconnaissance du Québec comme une nation et la possibilité d’un fédéralisme multinational. Les spécialistes des minorités linguistiques occupent une place importante dans cet ouvrage en raison de l’intérêt des acteurs pour une compréhension de plus en plus asymétrique des politiques linguistiques. De plus, cet ouvrage s’interroge sur l’incidence du fédéralisme asymétrique sur les rapports entre le Québec et les minorités francophones hors Québec, celles-ci étant traditionnellement moins favorables à ce type d’arrangement.

Observatoire des Diasporas

Observatoire des Diasporas

Bibliothèque virtuelle

Appels à communication

Abonnement infolettre

Bourses et concours

École d’été 2019

Suivez-nous:

CRIDAQ filigrane