Convergence des consommations entre classes socioéconomiques et contraintes non monétaires au Canada

Langlois, Simon

Avec Julien Boelaert et François Gardes

Résumé

À partir d’un regroupement en classes socioéconomiques homogènes quant au niveau de vie, l’étude montre qu’entre 1969 et 2008 les structures de consommation des ménages canadiens sont très différenciées selon les classes et que la hiérarchie de ces structures reproduit celle des statuts sociaux. Cependant, les comportements moyens des classes convergent depuis le début des années 1970, mais à l’intérieur de chaque classe les comportements sont de plus en plus hétérogènes. Au fil du temps les classes socioéconomiques sont donc devenues moins pertinentes pour expliquer les différences de comportement de consommation. Pour analyser cette différenciation, nous construisons un pseudo-panel long à partir de sept enquêtes canadiennes de budgets de ménages afin d’estimer des fonctions de demande sur une longue période. La différence entre les estimations en dimensions transversale et temporelle permet de révéler les contraintes non monétaires qui influent sur les comportements de consommation des ménages, et leur évolution. Nous trouvons des évolutions différenciées de ces contraintes selon les postes de consommation, qui semblent cohérentes avec une explication en termes de coût temporel de la consommation.

 


Boelaert, J., Gardes, F., Langlois, S. (2017). « Convergence des consommations entre classes socioéconomiques et contraintes non monétaires au Canada », L’Actualité économique, Revue d’analyse économique, vol. 93, no 4, p. 1-29.

Observatoire des Diasporas

Observatoire des Diasporas

Bibliothèque virtuelle

Appels à communication

Abonnement infolettre

Bourses et concours

École d’été 2019

Suivez-nous:

CRIDAQ filigrane