La religion, objet juridique non identifié ? Approches comparées des opérations de droit et de ses effets sur le religieux

Amiraux, Valérie Koussens, David

Résumé

Ces vingt dernières années, les discussions publiques sur les enjeux liés aux faits religieux émergent de plus en plus dans les arènes juridiques, que celles-ci soient nationales, supranationales ou internationales (cours, tribunaux, parlements). Ce mouvement, que l’on observe aussi bien en contextes nord-américain qu’européen est également repérable en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. Notre section spéciale propose, dans une perspective comparée et interdisciplinaire, de revenir sur les questions suivantes : 1. Comment analyser la légitimité du droit, en tant qu’opérateur objectif, à participer à l’interprétation du fait religieux ? ; 2. Quels sont les effets de cette interprétation, que l’on pense aux définitions ou aux qualifications qu’elle génère, sur la distribution du sens du religieux dans la vie publique et dans la société ? Cette réflexion sur la centralité du droit dans la gestion du religieux se déclinera à l’appui de recherches théoriques et empiriques novatrices revenant sur les logiques d’engagement des acteurs en situation (participation, réaction, contestation, etc.).

 


Amiraux, V., Koussens D. (2016). « La religion, objet juridique non identifié ? Approches comparées des opérations de droit et de ses effets sur le religieux », Studies in religion/Sciences religieuses, vol 45, no 2, p. 103-110.

Observatoire des Diasporas

Observatoire des Diasporas

Bibliothèque virtuelle

Appels à communication

Bourses et concours

Notre infolettre

Suivez-nous:

CRIDAQ filigrane