Enquête 2019 auprès des Canadiens – Le canada dans tous ses états

Plus nombreux que jamais à s’inquiéter pour la survie du français, les Québécois ne se définissent majoritairement ni comme souverainistes ni comme fédéralistes. Six instituts de recherche brossent le portrait de Québécois, mais aussi de Canadiens en général, qui s’identifient de plus en plus à leur province plutôt qu’au pays.

Lire la suite sur le site de LaPresse+.

À propos de l’Enquête 2019 auprès des Canadiens

L’étude a été menée par l’Environics Institute for Survey Research, la Canada West Foundation, le Mowat Centre, le Centre d’analyse – Politique Constitution Fédéralisme, l’Institute for Research on Public Policy et le Brian Mulroney Institute of Government de l’Université Saint Francis Xavier.

L’objectif de l’enquête de 2019 est de sonder la population sur la Confédération de demain. Le titre « Confédération de demain » est repris de la conférence phare du même nom organisée en novembre 1967 par le premier ministre de l’Ontario de l’époque, M. John Robarts. La conférence a permis aux chefs politiques des 10 provinces de mettre en commun leurs perspectives sur l’avenir prometteur du pays et de jeter les bases d’une fédération plus solide tirant parti de l’énergie et de l’enthousiasme suscités par le centenaire du Canada. L’objectif de cette conférence n’était pas de prétendre que des solutions simples pouvaient régler les problèmes complexes du moment, mais plutôt de veiller à ce que chaque région ait la chance d’exprimer ses perspectives distinctes sur le pays et de se faire entendre.

C’est dans cet esprit que l’enquête de la Confédération de demain 2019 a été menée auprès d’échantillons représentatifs d’habitants de chaque province et chaque territoire de façon à connaître leurs points de vue sur le système fédéral du pays aujourd’hui et dans l’avenir. La recherche s’appuie sur des enquêtes pancanadiennes effectuées au cours des dernières décennies afin de comprendre non seulement ce que les Canadiens pensent aujourd’hui, mais aussi d’observer comment les perspectives publiques ont évolué au fil du temps.

La recherche a été menée par l’Environics Institute for Survey Research, en partenariat avec cinq organismes de politiques publiques de premier plan au pays : le Centre Mowat, la Fondation Canada West, le Centre d’analyse politique – Constitution et fédéralisme, l’Institut de recherche en politiques publiques et le Brian Mulroney Institute of Government.

Dans le cadre de la recherche, un sondage d’opinion publique pancanadien a été effectué en ligne (pour les provinces) et par téléphone (pour les territoires) auprès d’un échantillon représentatif de 5 732 Canadiens des deux sexes, âgés de 18 ans et plus, entre le 14 décembre 2018 et le 16 janvier 2019. L’échantillon de l’enquête a été stratifié afin d’obtenir une représentation significative dans les 13 provinces et territoires, ainsi qu’avec les peuples autochtones du pays (Premières Nations, Métis et Inuit). De nombreuses questions incluses dans l’enquête étaient tirées d’enquêtes pancanadiennes précédentes, remontant à aussi loin que les années 1980. Les réponses à ces questions ont jeté les bases qui ont permis de déterminer comment l’opinion publique a changé (ou non) au fil du temps. De plus amples renseignements sur la méthodologie de l’enquête et la recherche antérieure sont fournis en annexe du rapport complet (disponible en anglais)

Observatoire des Diasporas

Observatoire des Diasporas

Bibliothèque virtuelle

Appels à communication

Abonnement infolettre

Bourses et concours

École d’été 2019

Suivez-nous:

CRIDAQ filigrane