Naïma Hamrouni, titulaire d’une nouvelle Chaire de recherche du Canada à l’UQTR

Le sexisme, le racisme et le capacitisme sont des phénomènes structurels qui portent préjudice aux individus en position minoritaire. Puisque ces phénomènes sont encore présents aujourd’hui dans les milieux de travail, d’étude, de santé et de services sociaux, la professeure Naïma Hamrouni, du Département de philosophie et des arts de l’UQTR, compte bien les étudier et proposer des pistes de solutions, elle qui vient tout juste d’obtenir la prestigieuse Chaire de recherche du Canada en éthique féministe sur la vulnérabilité, les inégalités relationnelles et les injustices structurelles.

Lisez la suite du communiqué sur le site du CDÉACF

Centre de documentation sur l’éducation des adultes et la condition féminine, 18 février 2021

L’équipe du CRIDAQ souhaite féliciter Naïma Hamrouni, professeure au département de philosophie et des arts et membre du centre, pour cette formidable reconnaissance.

Observatoire des Diasporas

Observatoire des Diasporas

Bibliothèque virtuelle

Appels à communication

Bourses et concours

Le balado du CRIDAQ

Notre infolettre

CRIDAQ filigrane