Les interpellations policières à la lumière des identités racisées des personnes interpellées

Sylvain Caron, le chef du Service de police de la Ville de Montréal, s'est dit « très préoccupé » par les constats de ce rapport.

Sylvain Caron, le chef du Service de police de la Ville de Montréal, s’est dit « très préoccupé » par les constats de ce rapport.
PHOTO : RADIO-CANADA / IVANOH DEMERS


Le rapport de recherche, Les interpellations policières à la lumière des identités racisées des personnes interpellées : analyse des données du Service de Police de la Ville de Montréal (SPVM) et élaboration d’indicateurs de suivi en matière de profilage racial, a été rendu public aujourd’hui le 7 octobre 2019.

Consultez le rapport Les interpellations policières à la lumière des identités racisées

Sous l’impulsion de Mariam Hassaoui (Université TELUQ), Victor Armony (UQAM) et Massimiliano Mulone, (UdeM), ce rapport fait 5 recommandations au SPVM :

  • se doter d’une politique en matière d’interpellation;
  • produire et rendre public un rapport annuel présentant l’évolution des statistiques de traitement différencié;
  • développer des modalités complémentaires de suivi en matière de profilage racial;
  • intégrer la question du profilage racial à l’ensemble des plans, programmes et pratiques;
  • continuer les efforts d’intégration de la question du profilage systémique à la formation policière.

Consultez l’article Les Noirs, les Autochtones et les Arabes fortement discriminés par le SPVM sur le site de Radio-Canada.

Observatoire des Diasporas

Observatoire des Diasporas

Bibliothèque virtuelle

Appels à communication

Abonnement infolettre

Bourses et concours

École d’été 2019

Suivez-nous:

CRIDAQ filigrane