Le SPVM dévoilera sa première politique d’interpellations

La première politique sur les interpellations policières que le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) dévoilera mercredi viendra combler un « vide absolu », estime le co-auteur du rapport qui a mené à cette démarche.

« Quand un policier est trop laissé à ses intuitions [pour déterminer si une interpellation est nécessaire], s’il n’y a pas de balises formelles, ça peut favoriser certains abus, laisser plus de place aux préjugés »

Victor Armony, professeur de sociologie à l’UQAM et membre du CRIDAQ.

Consultez le rapport publié en 2019

Observatoire des Diasporas

Observatoire des Diasporas

Bibliothèque virtuelle

Appels à communication

Bourses et concours

Le balado du CRIDAQ

Notre infolettre

Suivez-nous:

CRIDAQ filigrane