Covid-19: l’Inde confinée court vers la crise politique


La pandémie vient renforcer l’autoritarisme de l’État, niant la légitimité de la dissidence, car la crise exige une action forte de l’État ainsi que l’exposition d’un front uni. Cette légitimité accordée à l’appareil étatique risque de condamner les fortes protestations contre la CAA, surtout à la lumière des récentes attaques contre les sikhs en Afghanistan.

Catherine Viens, Candidate au doctorat en science politique, Université du Québec à Montréal (UQAM)
Devika Misra, Phd, Jawaharlal Nehru University, India

Observatoire des Diasporas

Observatoire des Diasporas

Bibliothèque virtuelle

Appels à communication

Bourses et concours

Le balado du CRIDAQ

Notre infolettre

CRIDAQ filigrane