3 membres du CRIDAQ au colloque Majority Nationalism in Plurinational States

Alain-G. Gagnon, Geneviève Nootens et Luc Turgeon au Centre on Constitutional Change de l’Université d’Edinburgh.

Alors que les dirigeants et les mouvements populistes font la une des journaux du monde entier, un nationalisme majoritaire souvent plus subtil reste la norme du monde moderne. Le nationalisme majoritaire s’entend au minimum comme  » l’articulation d’une communauté nationale qui a habituellement son noyau au sein du groupe majoritaire et/ou dans les représentations de l’identité nationale de l’État  » (Lecours et Nootens 2011). Le nationalisme majoritaire est largement institutionnalisé dans les pratiques étatiques (Brown 1999, Kymlicka 2001, Yack 2012, Dieckhoff 2016) et par un ensemble d’hypothèses tacites sur l’ordre national (Billig 1995, Fox et Miller-Idriss 2008).

Pour en savoir d’avantage sur le colloque Majority Nationalism in Plurinational States.

Observatoire des Diasporas

Observatoire des Diasporas

Bibliothèque virtuelle

Appels à communication

Abonnement infolettre

Bourses et concours

École d’été 2019

Suivez-nous:

CRIDAQ filigrane