Gagnon, Alain-G.

Gagnon, Alain-G.

Co-directeur de l’axe de recherche: Nations et Diversité (Axe I)
Professeur au département de science politique de l’Université du Québec à Montréal et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en Études québécoises et canadiennes.

Page institutionnelle d’Alain-G. Gagnon.

gagnon.alain@uqam.ca

Spécialités

Alain-G. Gagnon se spécialise dans les études comparées portant sur le fédéralisme, le nationalisme et la citoyenneté avec une attention particulière à la dynamique Québec-Canada.

Formation académique

  • Doctorat, Carleton University (Ottawa)
  • M.A., Simon Fraser University (Vancouver)
  • B.A., Université du Québec à Rimouski
  • Titulaire de la Chaire de recherche du Canada en études québécoises et canadiennes (CREQC)
  • Membre, Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité et la démocratie (CRIDAQ)
  • Coordonnateur, Groupe de recherche sur les sociétés plurinationales (GRSP)
  • Membre du Comité scientifique de la Revue internationale de politique comparée (Bruxelles)
  • Membre du Comité scientifique de Journal of Regional and Federal Studies (Édimbourg)
  • Membre du Comité scientifique de la Revista d’Estudis Autonomics I Federals (Barcelone)
  • Membre du Comité scientifique international de la Revue Politique et Sociétés (Montréal)
  • Membre institutionnel de l’Association internationale des Centres d’études du fédéralisme (IACFS), Cape Town,
    Afrique du Sud.
Financement

  • Subvention du Fonds québécois de la recherche sur la société et la culture (FQRSC) — (2020-2027) pour l’appui institutionnel du Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité et la démocratie (CRIDAQ).
  • Subvention du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) — (2019-2023) pour le projet Citoyennetés recomposées, souverainetés et constitutionnalisme au sein des démocraties plurinationales.
  • Subvention du Secrétariat du Québec aux relations canadiennes (SQRC) — (2019-2022)en soutien à la programmation du Centre d’analyse politique : Constitution et fédéralisme.
  • Subvention du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) — (2019) pour l’organisation de la conférence internationale Souverainetés et autodéterminations autochtones : tïayoriho’ten’.
  • Subvention du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) —  (2018) pour l’organisation de la conférence internationale Federalism, Democracy and National Diversity in the 21th Century : Challenges and Opportunities.
  • Subvention du Secrétariat du Québec aux relations canadiennes (SQRC) — (2018) pour l’organisation de la Cérémonie et table ronde d’accueil des nouveaux membres de la Société royale du Canada.
  • Subvention du MRI, MRIF, Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3 — (2017) pour l’appui institutionnel de la Chaire d’études sur le Québec contemporain.
  • Subvention de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI) — (2017-2018) en appui à la Bibliothèque virtuelle en études québécoises et canadiennes.
  • Subvention du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) — (2017-2024) pour l’appui institutionnel de la Chaire de recherche du Canada en études québécoises et canadiennes (CRÉQC).
  • Subvention du Fonds québécois de la recherche sur la société et la culture (FQRSC) — (2016-2020) en soutien au projet La politique constitutionnelle au sein des démocraties multinationales.
  • Subvention du Conseil de la recherche et de la création (COREC) — (2015-2020) pour l’appui institutionnel du Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité et la démocratie (CRIDAQ).
  • Subvention du Fonds québécois de la recherche sur la société et la culture (FQRSC) — (2014-2020) pour l’appui institutionnel du Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité et la démocratie (CRIDAQ).
  • Subvention du Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes du gouvernement du Québec (SAIC) dans le cadre du programme de soutien en matière d’affaires intergouvernementales et d’identité québécoise — (2013-2017) pour l’organisation d’un colloque autour du 150e anniversaire de la Conférence de Québec (1864-2014) et pour la préparation d’une série de quatre ouvrages.
  • Subvention d’appui institutionnel pour le Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité et la démocratie (CRIDAQ) — (2012-2015) Vice-rectorat à la recherche et à la création, Université du Québec à Montréal
  • Subvention du Fonds québécois de la recherche sur la société et la culture (FQRSC) — (2011-2015) programme de soutien aux équipes de recherche. Coordonnateur de l’équipe du Groupe de recherche sur les sociétés plurinationales (GRSP) dans le cadre du projet «La dynamique confiance-méfiance dans les démocraties plurinationales».
  • Renouvellement de la Chaire de recherche du Canada en études québécoises et canadiennes (CREQC). Secrétariat des chaires de recherche du Canada (2010-2017).

Ouvrages

  • Federalism and National Diversity in the 21st Century (2020). Alain-G. Gagnon et Arjun Tremblay (dir.), Basingstoke, Pagrave Macmillan, Federalism and Internal Conflicts Book Series.
  • Cinquante déclinaisons de fédéralisme: théorie, enjeux et études de cas (2020). Félix Mathieu, Dave Guénette, Alain-G. Gagnon (dir.), Québec, Les Presses de l’Université du Québec, 714 p.
  • Plurinational States: Responding to Challenges from Below (2020). Daniel Cetra, Coree Brown, Alain-G. Gagnon, dir. Numéro spécial de la revue Nationalism and Ethnic Politics, vol. 26, no 1. https://doi.org/10.1080/13537113.2020.1716445.
  • Canadian Politics (2020), James Bickerton et Alain-G. Gagnon, (dir.), 7e édition, Toronto, University of Toronto Press, 544 p.
  • Canadian Federalism and Its Future: Actors and Institutions (2020). Alain-G. Gagnon et Johanne Poirier (dir.), Montreal & Kingston, McGill-Queen’s University Press, 440 p.
  • Le fédéralisme canadien et son avenir : acteurs et institutions (2020). Alain-G. Gagnon et Johanne Poirier, (dir.), Québec, Les Presses de l’Université Laval, 422 p.
  • Alain-G. Gagnon (2020). Manjinske Nacije U Doba Neizvjesnosti, Mostar, Presses de l’Université de Mostar (serbo-croate).
  • Fédéralisme et sécession (2019). Jorge Cagiao y Conde et Alain-G. Gagnon, (dir.), Bruxelles, Peter Lang, collection Diversitas.
  • Revisiting Unity and Diversity in Federal Countries: Changing Concepts, Reform Proposals and New Institutional Realities (2018). Michael Burgess et Alain-G. Gagnon (dir.), Boston/Leiden, Brill/Nijhoff, 480 p. doi.org/10.1163/9789004367180
  • The Quebec Conference of 1864 – 150 Years Later, (2018). Eugénie Brouillet, Alain-G. Gagnon, Guy Laforest, (dir.), Montréal, McGill-Queen’s University Press, 368 p.
  • La politique québécoise et canadienne : acteurs, institutions, sociétés (2017). Alain-G. Gagnon et David Sanschagrin, (dir.), 2e édition, Québec, Presses de l’Université du Québec, collection Politeia, 532 p.
  • Constitutionnalisme, droits et diversité : Mélanges en l’honneur de José Woehrling (2017). Alain-G. Gagnon et Pierre Noreau et, (dir.) Montréal, Thémis, 650 p.
  • La Conférence de Québec de 1864 – 150 ans plus tard (2016). Eugénie Brouillet, Alain-G. Gagnon et Guy Laforest (dir.), Québec, Les Presses de l’Université Laval, 384 p.
  • Canadian Parties in Transition : Recent Evolution and New Agendas for Research (2016). Alain-G. Gagnon et Brian Tanguay (dir.), 4e édition, Toronto, University of Toronto Press.
  • Les conditions du dialogue au Québec: laïcité, réciprocité, pluralisme (2016). Alain-G. Gagnon et Jean-Charles St-Louis (dir.), Montréal, Québec Amérique, 296 p.
  • Alain-G. Gagnon (2016). Neteweyên kêmîne Di Serdema Nediyarivan De Li Ser Federali U Cıherengiya Neteweyi, Lis Basın Yayın (kurde).
  • Alain-G. Gagnon (2016). L’Âge des incertitudes : essais sur le fédéralisme et la diversité nationale, Delhi, Manak Publications (hindi).
  • Alain-G. Gagnon (2016). Tempos de incertezas. Ensaios sobre o federalismo e a diversidade nacional, Santiago de Compostela, Presidencia de la Xunta de Galicia (galicien).
  • Alain-G. Gagnon (2016). Belirsizlikler Çaginda Azinlik Uluslar :Ulusal Özgürluk ve Ulusal Güçlenme Için Yeni Yollar, Istanbul, Bilgi Universitesi (turc).
  • Understanding Federalism and Federation : Essays in Honour of Michael Burgess (2015). Alain-G. Gagnon, Soeren Keil, Sean Mueller (dir.), Londres, Ashgate et Routledge, 318 p.

Articles scientifiques

  • Alain-G. Gagnon (2021). «Surmonter le nationalisme patriotique: une appréciation critique de l’ordre politique et constitutionnel au Canada», Zeitschrift für Kanada-Studien (ZKS), vol.71, p.10-27.
  • Alain-G. Gagnon (2021). «Multinational federalism: challenges, shortcomings and promises», Regional & Federal Studies, vol.31, no 1, p.99-114, DOI: 10.1080/13597566.2020.1781097
  • Alain-G. Gagnon (2020). «Majority, State Nationalism, and New Research Pathways», Nationalism and Ethnic Politics, vol.26, no 1, p.85–93. DOI: 10.1080/13537113.2020.1716445
  • Alain-G. Gagnon, Marta Montagut, Carlota Moragas (2019). «Discourses, Actors and Citizens in Communicative Construction of Conflicts: the Catalan Case», Catalan Journal of Communication and Cultural Studies, vol. 11, no 2, 161-170. dx.doi.org/10.1386/cjcs_00001_2
  • Alain-G. Gagnon (2019). « Michel Sarra-Bournet : fils de la révolution tranquille », Bulletin d’histoire politique, vol. 27, no 3, p.9-11. dx.doi.org/10.7202/1063721ar
  • Luc Turgeon, Antoine Bilodeau, Stephen White, Ailsa Henderson, Alain-G. Gagnon (2019). «Symbolic Predispositions, Interests and Official Languages Legislation: Exploring the Principle-Implementation Gap in Canada», Politics, Groups and Identities, p.1-19. DOI: 10.1080/21565503.2019.1691021
  • Alain-G. Gagnon (2019). «The Urgency to Develop a Sense of Togetherness in Divided Societies : Thinking Outside of the Box», Revista Internacional de Estudios Vascos (RIEV), Iura Vasconiae, vol. 16, p. 25-44.
  • Alain-G. Gagnon et François Boucher (2017). « O Estado quebequense diante dos desafios da diversidade etnocultural », Revista Interfaces Brasil-Canada, vol. 17, no 2, p. 75-97 (portugais).
  • Dave Guénette et Alain-G. Gagnon (2017).  « Du référendum à la sécession – Le processus québécois d’accession à la souveraineté et ses enseignements en matière d’autodétermination », Revista catalana de dret public, no 54, p. 100-117.         Paru aussi en traduction espagnole dans Eunomia : Revista en Cultura de la Legalidad, no 13, 2017, pp. 9-30.
  • Alain-G. Gagnon (2015). «Constitutional Referendums and the Democratic Challenge: Canada as a Role Model ?», Revista Internacional de los Estudios Vascos. RIEV, Cuadernos, numéro spécial : Naciones y Estados en el Siglo XXI : Democracia y Derecho a Decidir,  11, p. 18-31.

Chapitres de livre

  • Félix Mathieu, Dave Guénette, Alain-G. Gagnon (2020). «Présentation – Plaidoyer pour une approche pluraliste dans les études fédérales», dans Cinquante déclinaisons de fédéralisme : théorie, enjeux et études de cas, Québec, Les Presses de l’Université du Québec, p.1-17.
  • Félix Mathieu, Alain-G. Gagnon (2020). «L’esprit fédéral et les principales déclinaisons de fédéralisme», dans Cinquante déclinaisons de fédéralisme : théorie, enjeux et études de cas, Québec, Les Presses de l’Université du Québec, p.35-48.
  • Guy Laforest, Alain-G. Gagnon (2020). «Le fédéralisme canadien : quelques réflexions autour des “moments fondateurs”», dans Cinquante déclinaisons de fédéralisme : théorie, enjeux et études de cas, Québec, Les Presses de l’Université du Québec, p.237-260.
  • Jean-Denis Gagnon, Alain-G. Gagnon (2020). «Examen des relations Québec-Canada : dynamiques et tensions autour du système de santé», dans Cinquante déclinaisons de fédéralisme : théorie, enjeux et études de cas, Québec, Les Presses de l’Université du Québec, p.573-586.
  • James Bickerton, Alain-G. Gagnon (2020). «Regions», dans Daniele Caramani (dir.), Comparative Politics , 5e édition, Oxford, Oxford University Press, p.267-280.
  • Alain-G. Gagnon, Félix Mathieu (2020). «La richesse des (petites) nations et l’agir hospitalier», dans Jean-François Laniel, Joseph Yvon Thériault (dir.), Les petites nations. Culture, politique et universalité, Paris, Grenier, p.261-280.
  • Alain-G. Gagnon, Alex Schwartz, «Le fédéralisme canadien depuis le rapatriement de 1982 : promouvoir un fédéralisme d’habitation», dans Stéphane Savard et Antoine Brousseau Desaulniers (dir.), La pensée fédéraliste contemporaine au Québec. Perspectives historiques, Québec, Les Presses de l’Université du Québec, p.487-515.
  • Alain-G. Gagnon, Johanne Poirier, Abbie Buckman et Didier Zuniga (2020). «Canadian Federalism : The Impact of Institutions on Key Political and Societal Actors», dans Alain-G. Gagnon et Johanne Poirier, Canadian Federalism and It’s Future : Actors and Institutions, Montréal et Kingston, McGill-Queen’s University Press, p.3-24.
  • Alain-G. Gagnon, Johanne Poirier, Abbie Buckman et Didier Zuniga (2020). «Le fédéralisme canadien : l’impact des institutions sur les acteurs clés de la vie politique et sociale», dans Alain-G. Gagnon et Johanne Poirier, Le fédéralisme canadien et son avenir : acteurs et institutions, Québec, Les Presses de l’Université Laval, p.1-24
  • Pierre-Loup Beauregard, Alain-G. Gagnon, Jean-Denis Garon (2020). «Managing Immigration in the Canadian Federation : The Case of Quebec», dans Y.Samy et H.Duncan (dir.), International Affairs and Canadian Migration Policy, Canada and International Affairs, Cham, Suisse, Palgrave Macmillan, p.227-245. Doi.org/10.1007/978-3-030-46754-8_11
  • Guy Laforest et Alain-G. Gagnon (2020). «The Canadian Political Regime from a Québec Perspective», dans James Bickerton et Alain-G. Gagnon (dir.), Canadian Politics, 7e édition, Toronto, University of Toronto Press, p.21-44.
  • Alain-G. Gagnon (2020). «Five Faces of Quebec : Shifting Small Worlds and Evolving Political Dynamics», dans James Bickerton et Alain-G. Gagnon (dir.), Canadian Politics, 7e édition, Toronto, University of Toronto Press, p.197-216.
  • Alain-G. Gagnon et Arjun Tremblay (2020). «Puzzles of Multinational Federalism», dans Federalism and National Diversity in the 21st Century, Basingstoke, Pagrave MacMillan, p.1-16.
  • Alain-G. Gagnon et Arjun Tremblay (2020). «Roadblocks and Roadmaps to Multinational Federalism», dans Federalism and National Diversity in the 21st Century, Basingstoke, Pagrave MacMillan, p.317-330.
  • Alain-G. Gagnon et Jean-Denis Garon (2019). «Constitutional and Non-constitutional Asymmetries in the Canada Federation: An Exploration into the Policy Fields of Immigration and Manpower Training. A Country Study on Constitutional Asymmetry in Canada», dans Patricia Popelier et Maja Sahadžić (dir.), Constitutional Asymmetry in Multinational Federalism: Managing Multinationalism in Multitiered Systems, Basingstoke et New-York, Palgrave Macmillan, p. 77-104.
  • Jorge Cagiao y Conde et Alain-G. Gagnon (2019). «Introduction», dans Fédéralisme et sécession, Bruxelles, Peter Lang, collection Diversitas, p.9-15.
  • Dave Guénette et Alain-G. Gagnon (2019). «Du référendum à la sécession : le processus d’accession à la souveraineté et ses enseignements en matière d’autodétermination», dans Jorge Cagiao y Conde et Alain-G. Gagnon (dir.), Fédéralisme et sécession, Bruxelles, Peter Lang, collection Diversitas, p.141-170.
  • Alain-G. Gagnon (2019). «La valeur de la diversité au sein des démocraties libérales avancées – Un monde qui nécessite des repères renouvelés», dans Félix Mathieu et Dave Guénette (dir.), Ré-imaginer le Canada : vers un État multinational, Québec, Les Presses de l’Université Laval, p.29-48.
  • Alain-G. Gagnon et Raffaele Iacovino (2019). « Interculturalisme et multiculturalisme: ressemblances et dissemblances », dans Geneviève Nootens et Hélène Vézina (dir.), Explorer le social : mélanges en l’honneur de Gérard Bouchard, Québec, Les Presses de l’Université Laval, p. 187-203.
  • Alain-G. Gagnon et Arjun Tremblay (2019). «Federalism and Diversity», dans John Kincaid (dir.), A Research Agenda for Federalism Studies, Cheltenham, Edward Elgar, p.129-139.
  • Alain-G. Gagnon, «Nouveaux défis pour les États plurinationaux en vue d’éclairer le projet marocain d’autonomie de la région du Sahara» dans Modèles d’autonomie territoriale : points communs et différences, Dakhla, Maroc : Mission Permanente du Royaume du Maroc auprès des Nations Unies New York, 2-3 juillet 2018, p. 12-23.                                                                            Aussi, en version anglaise, Models of Territorial Autonomy : Convergences and Differences, Permanent Mission of the Kingdom of Morocco to the United Nations, New York, pp. 12-21.
  • Alain-G. Gagnon (2019). «Competing Claims for Federalism in Complex Political Settings. A Canadian Exploration», dans Alberto López-Basaguren et Leire Escajedo San-Epifanio (dir.), Claims for Secession and Federalism: A Comparative Study with a Special Focus on Spain, Cham, Springer, p. 85-96.
  • Eugénie Brouillet, Alain-G. Gagnon, Guy Laforest (2018). «Introduction : 1864, a Pivotal Year in the Advent of the Canadian Confederation», dans The Quebec Conference of 1864 : Understanding the Emergence of the Canadian Federation, Montréal et Kingston, McGill-Queen’s University Press, p.3-26.
  • Alain-G. Gagnon (2018). « Sfide emergent negli Stati plurinazionali » dans Jorge Cagiao y Conde, Gennaro Ferraiuolo et Patrizio Rigobon (dir.), La nazione catalana : storia, lingua, politica, costituzione nella prospettiva plurinazionale, Naples, Editoriale Scientifica, p. 3-21 (en italien).
  • Eugénie Brouillet et Alain-G. Gagnon (2018). «The Canadian Constitution and the Metaphor of the Living Tree», dans Alain-G. Gagnon et Michael Burgess (dir.), Revisiting Unity and Diversity in Federal Countries : Changing Concepts, Reform Proposals and New Institutional Realities, Boston/Leiden, Brill/Nijhoff, p. 116-140.
  • François Boucher et Alain-G. Gagnon (2018). « Vers une politique officielle d’interculturalisme », dans Solange Lefebvre et Guillaume St-Laurent (dir.), Dix ans plus tard : la commission Bouchard-Taylor, succès ou échec?, Montréal, Québec Amérique, p. 89-101.
  • Alain-G. Gagnon (2018). « Multilevel Governance and the Reconfiguration of Political Space » dans Guy Lachapelle et Pablo Oñate, Borders and Margins. Federalism, Devolution and Multi-Level Governance, Leverkusen, Barbara Budrich, p. 77-91.
  • Alain-G. Gagnon (2017). « La Gobernanza multinivel y la reconfiguracion del espacio politico », dans Guy Lachapelle et Pablo Onate (dir.), Federalismo, Devolution y Gobernanza Multinivel, Valence, Tirant lo Blanch, p. 87-100.
  • Alain-G. Gagnon (2017). «Gouvernance multi-niveaux et reconfiguration de l’espace politique», dans Le nouveau régionalisme et la gouvernance multi-niveaux, Québec, Presses de l’Université Laval.
  • Eugénie Brouillet et Alain-G. Gagnon (2017). « La constitution canadienne et la métaphore de l’arbre vivant : quelques réflexions politologiques et juridiques », dans Alain-G. Gagnon et Pierre Noreau (dir.), Constitutionnalisme, droits, diversité : mélanges en l’honneur de José Woehrling, Montréal, Thémis, p. 7-36.
  • Alain-G. Gagnon (2017). «Political Dynamics in Quebec: Charting Concepts and Imagining Political Avenues» dans Richard Albert et David R. Cameron (dir.), Canada in the World: Comparative Perspectives on the Canadian Constitution, Cambridge, Cambridge University Press, p. 59-80.
  • Alain-G. Gagnon et Marc Sanjaume-Calvet (2017). «Clash of Legitimacies in Catalonia and Spain: The Imperial Logic of Modern Constitutionalism versus Multinational Federalism», dans Peter Kraus et Joan Vergès (dir.), The Catalan Process : A New Approach to Sovereignty, Democracy and Secession, Barcelone, Institut del Autogovern, p. 275-302.
  • Guy Laforest et Alain-G. Gagnon (2017). « Comprendre la vie politique au Québec et au Canada », dans Alain-G. Gagnon et David Sanschagrin (dir.), La politique québécoise et canadienne : acteurs, institutions, sociétés, 2e édition, collection Politeia, Québec, Les Presses de l’Université du Québec, p. 9-32.
  • Alain-G. Gagnon (2017). « Les cinq visages du Québec », dans Alain-G. Gagnon et David Sanschagrin (dir.), La politique québécoise et canadienne : acteurs, institutions, sociétés, 2e édition, collection Politeia, Québec, Les Presses de l’Université du Québec, p. 109-132.
  • Xavier Dionne et Alain-G. Gagnon (2017). « L’évolution des relations fédérales-provinciales au Canada », dans Alain-G. Gagnon et David Sanschagrin (dir.), La politique québécoise et canadienne : acteurs, institutions, sociétés, 2e édition, collection Politeia, Québec, Les Presses de l’Université du Québec, p. 241-265.
  • James Bickerton, Alain-G. Gagnon (2017). «Regions», dans Daniele Caramani (dir.), Comparative Politics , 4e édition, Oxford, Oxford University Press, p.260-265.
  • Alain-G. Gagnon et Alex Schwartz (2017). « El federalismo canadiense desde la repatriacion: promover el federalismo del empoderamiento », dans Wilhelm Hofmeister et José Tudeal Aranda (dir.), Sistemas federales. Una comparacion internacional, Madrid, Konrad Adenauer Stiftung et Fubndacion Manuel Giménez Abad, p. 253-276.
  • Alain-G. Gagnon et François Boucher (2016). «Party Politics in a Distinct Society: Two Eras of Block Voting in Quebec», in Alain-G. Gagnon et Brian Tanguay (dir.), Canadian Parties in Transition: Recent Evolution and New Agendas for Research, 4e édition, Toronto, University of Toronto Press, p. 277-295.
  • Alain-G. Gagnon et Marc Sanjaume-Calvet (2016). « Trois grands scénarios pour la Catalogne au XXIe siècle : autonomie, fédéralisme et sécession », dans Michel Seymour (dir.), Repenser l’autodétermination interne, Montréal, Thémis, p. 135-174.
  • Alain-G. Gagnon et Marc Sanjaume-Calvet, «Immigration, Self-Government and Secessionism: The Quebec Case», dans Roberta Medda-Windischer et Patricia Popelier (dir.), Pro-independence Movements and Immigration: Discourse, Policy and Practice, Boston/Leiden, Brill/Nijhoff, p. 31-56.
  • Alain-G. Gagnon et Jean-Charles St-Louis (2016). « Introduction : Les conditions du dialogue au Québec », dans Les conditions du dialogue au Québec: laïcité, réciprocité, pluralisme, Montréal, Québec Amérique, p. 11-25.
  • Alain-G. Gagnon et François Boucher (2016). « L’État québécois devant les défis de la diversité ethnoculturelle », dans Alain-G. Gagnon et Jean-Charles St-Louis (dir.), Les conditions du dialogue au Québec: laïcité, réciprocité, pluralisme, Montréal, Québec Amérique, p. 173-195.
  • Alain-G. Gagnon et François Boucher (2016). « Le multiculturalisme : Entre le ressac et l’adhésion », dans Charles Mercier et Jean-Philippe Warren (dir.), Identités religieuses et cohésion sociale : La France et le Québec à l’école de la diversité, Mesnil-sur-l’Estrée, Le Bord de l’eau éditions, p. 89-98.
  • Alain-G. Gagnon et Raffaele Iacovino (2016). «Interculturalism and Multiculturalism: Similarities and Differences», dans Nasar Meer, Tariq Modood, Ricard Zapata Barrero (dir.), Multiculturalism and Interculturalism: Debating the Dividing Lines, Édimbourg, Edinburgh University Press, p. 104-132.
  • Eugénie Brouillet, Alain-G. Gagnon, Guy Laforest (2016). « Introduction: 1864, une année charnière dans l’avènement de la Confédération canadienne » dans La Conférence de Québec de 1864 – 150 ans plus tard. Québec, Les Presses de l’Université Laval, p. 1-23.
  • Alain-G. Gagnon (2015). «Constitutionalism, Empowerment and Multinational Federalism», dans Alain-G. Gagnon, Soeren Keil, Sean Mueller (dir.), Understanding Federalism and Federation : Essays in Honour of Michael Burgess, Londres, Ashgate, p.143-157.
  • Alain-G Gagnon et Jean-François Grégoire (2015). «Regionalism, Nationalism and Federalism : three ways to advance democratic practices», dans Michael Jewkes et Jean-François Grégoire (dir.), Recognition and Redistribution in Multinational Federations, Leuven, Leuven University Press, p. 73-96.
  • Alain-G. Gagnon (2015). « Nuevos retos para los estados plurinacionales en el siglo XXI. El caso espanol en contexto europeo », dans Josep Fontana, Joan Romero et Antonio Furio (dir.), España, fin ? Una approximacion critica a la historia de las Españas, Valence, Universitat de Valencia, Tirant Humanidades, 2015, pp. 431-448.
  • Alain-G. Gagnon (2015). «Multilevel Governance and the Reconfiguration of Political Space : Theoretical Considerations from a Multinational Perspective», dans Francesco Palermo et Elisabeth Alber (dir.), Federalism as Decision-Making : Changes in Structures, Procedures and Policies, Leiden, Boston, Brill et Nijhoff, p. 7-20.
  • Alain-G. Gagnon et Alex Schwartz (2015). «Canadian Federalism since Patriation. Advancing a Federalism of Empowerment», dans Lois Harder et Steve Patten (dir.), Patriation and its Consequences: Constitution Making in Canada, Vancouver, University of British Columbia Press, p. 244-266.
  • Luc Turgeon et Alain-G. Gagnon (2015). «Bureaucratic Language Regimes in Multilingual States : Comparing Belgium and Canada», dans Linda Cardinal and Selma K. Sonntag (dir.), State Traditions and Language Regimes, Montréal, McGill-Queen’s University Press, p. 119-136.
Prix et distinctions

  • Lauréat (2020) Mildred A. Schwartz Lifetime Achievement Award, American Political Science Association (APSA).
  • Officier (2019) Ordre du Canada.
  • Lauréat (2019) Prix d’excellence en enseignement, Société québécoise de sciences politiques (SQSP).
  • Finaliste (2019) Prix Savoir du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH).
  • Membre (2019) des 50 des 50 000+ diplômé.e.s de l’UQAR au parcours remarquable, 1969-2019.
  • Lauréat (2018) Insigne de Chevalier de l’Ordre de la Pléiade (Assemblée parlementaire de la Francophonie).
  • Finaliste (2018) Prix Savoir du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada(CRSH).
  • Titulaire, 2e renouvellement (2017-2024) Chaire de recherche du Canada en études québécoises et canadiennes.
  • Président (2017-2019) Académie des sciences sociales de la Société Royale du Canada.
  • Lauréat (2017) Chaire de recherche sur le Québec contemporain de l’Université  Sorbonne Nouvelle – Paris 3.
  • Finaliste (2012) Prix Donald-Smiley pour l’ouvrage L’Âge des incertitudes: essais sur le fédéralisme et la diversité nationale
  • Prix canadien de l’édition au Japon (2011) Conseil international d’études canadiennes. Ce prix vise à accroître le nombre de publications portant sur le Canada en langue japonaise.
  • Élu directeur (2010) Division II de l’Académie des sciences sociales de la SRC.
  • Lauréat (2010) Prix Trudeau 2010-2013.
  • Lauréat (2010) Chaire d’excellence Santander de l’Université Carlos III de Madrid.
  • Finaliste (2009) au Prix Donald-Smiley pour l’ouvrage La raison du plus fort.
  • Élu membre (2008) Académie des arts, des lettres et des sciences (Académie II), SRC.
  • Lauréat (2008) Premier Prix d’excellence de la Société québécoise de science politique soulignant une contribution exceptionnelle à l’avancement de la science politique.
  • Finaliste (2008) au Premi internacional Ramon Llull, Fundacio de Cultura catalana, Espagne.
  • Lauréat (2007) Prix Marcel Vincent de l’Association francophone pour le savoir (ACFAS) couronnant les travaux d’une personne œuvrant dans le domaine des sciences sociales.
  • Lauréat (2006) Josep Maria Vilaseca i Marcet Award pour l’ouvrage Au-delà de la nation unificatrice: plaidoyer pour le fédéralisme multinational.
  • Lauréat (2005) Prix Reconnaissance Université du Québec à Rimouski.
  • Finaliste (2005) au Premi internacional Ramon Llull de la Fundacio de Cultura catalana, Espagne.

Collections (direction)

Observatoire des Diasporas

Observatoire des Diasporas

Bibliothèque virtuelle

Colloque Borrows

Appels à communication

Bourses et concours

Le balado du CRIDAQ

Notre infolettre

CRIDAQ filigrane