La reconnaissance de l’égalité et de la différence: Regards transnationaux sur la démocratisation dans les Amériques

Colloque, sous la direction de Stéphanie Rousseau: art41], Université Laval, et de Victor Armony: art38], UQAM.Depuis la fin des années 80, la démocratie libérale s’est imposée comme modèle de régime politique hégémonique à l’échelle mondiale. Loin de s’être matérialisée de façon univoque, cette démocratie a plutôt donné lieu, dans le Sud et dans l’ex-bloc soviétique, à des régimes hybrides où des institutions formellement libérales fonctionnent en parallèle ou en tension avec des configurations du pouvoir qui privatisent celui-ci et entretiennent des hiérarchies sociales de divers ordres. La mondialisation néolibérale qui coïncide à tout le moins temporellement avec la diffusion de la démocratie libérale a des effets complexes sur le maintien et la transformation des structures de pouvoir non-démocratiques. En Amérique latine, une nouvelle vague d’anti-impérialisme est portée par un ensemble de mouvements sociaux et de partis politiques.

Quelles nouvelles pratiques démocratiques émergent de cette critique, et quelles en sont les écueils? D’autre part, des critiques du modèle de démocratie libérale proviennent autant des mouvements féministes et des mouvements pour la diversité sexuelle que des mouvements autochtones ou paysans, pour n’en nommer que quelques-uns. Ces critiques fondées sur le droit à la différence et sur la déconstruction de l’universalisme associé à la modernité libérale, vont-elles dans le même sens? Apportent-elles des modèles de pluralisme susceptibles d’être institutionnalisés?

Ce colloque vise à cerner plus particulièrement les dynamiques propres aux Amériques, que ce soit au plan transnational ou sous l’angle de différentes expériences nationales ou locales. Quelques années après le rejet de la ZLEA, comment aborder les Amériques sous l’angle des réseaux, des acteurs et des institutions qui les concernent? Y-a-t-il dans les Amériques de nouveaux processus de démocratisation ou assiste-t-on à un recul sous l’angle de la participation, de l’égalité et de l’aménagement des différences?

Une présentation du CRIDAQ, en partenariat avec le CEI et la Chaire Nycole Turmel sur les espaces publics et les innovations politiques (UQAM)

27 novembre 2009

: 10h00

28 novembre 2009

: 9h00

Salle 1334 du Pavillon La Laurentienne, Université Laval, 1030, avenue du Séminaire, Québec.

Observatoire des Diasporas

Observatoire des Diasporas

Bibliothèque virtuelle

Appels à communication

Abonnement infolettre

Bourses et concours

École d’été 2019

Suivez-nous:

CRIDAQ filigrane