15. GRANDS TRAVAUX DE RECHERCHE CONCERTÉS GOUVERNANCE DÉMOCRATIQUE ET ETHNICITÉ (EDG-GDE GTRC)

Descriptif

_ En juin 2006, l’Université Queen’s: http://www.queensu.ca/homepage/] et ses partenaires, l’Université du Québec à Montréal (UQAM): http://www.uqam.ca/] et l’Université de Toronto: http://www.utoronto.ca/] se sont vues octroyer une importante subvention de recherche dans le cadre des Grands Travaux de Recherche Concertée (GTRC): http://www.sshrc.ca/web/apply/program_descriptions/mcri_f.asp] financés par le Conseil de recherche en sciences humaines du Canada (CRSH): http://www.sshrc-crsh.gc.ca/]. Le projet, intitulé Gouvernance démocratique et ethnicité/Ethnicity and Democratic Governance: www.edg-gde.ca/], s’étale sur une période de cinq ans et aura un impact significatif sur la recherche et la politique dans ce domaine. Le document qui suit donne une vue d’ensemble du projet, de ses membres et des organismes associés.

La principale question de recherche est la suivante: Comment est-il possible pour les sociétés de répondre aux opportunités et aux défis soulevés par les différences ethniques, linguistiques, religieuses et culturelles de manière à favoriser la démocratie, la justice sociale, la paix et la stabilité?

La conjoncture actuelle dans le monde force de plus en plus les États et la communauté internationale à se pencher sur les questions identitaires et de mobilisation des communautés ethniques qui sont souvent des éléments incontournables dans l’apparition de conflits. Ce projet de recherche vise à améliorer notre compréhension des sources empiriques aux chapitres de l’ethnicité, des idéaux normatifs de la justice, de la quête d’égalité et de démocratie. Cette compréhension se veut ainsi un outil important qui permettra aux États et à leurs dirigeants de guider leurs réponses aux questions soulevées par la diversité et de mettre en place les politiques et les institutions pour y répondre adéquatement.

Au niveau scientifique, le Canada se démarque dans le domaine de la diversité en raison de deux facteurs primordiaux. Premièrement, le Canada possède une riche expérience due aux particularités de la société canadienne que ce soit en ce qui a trait aux questions autochtones, à la présence francophone et anglophone ou à l’augmentation substantielle de l’immigration et du multiculturalisme au cours des dernières décennies. Deuxièmement, en raison de cette expérience, plusieurs Canadiens ont développé une expertise sur les théories et les recherches portant sur la diversité. Plusieurs de ces chercheurs engagés socialement sont partie prenante au

présent projet et contribueront à faire bénéficier les diverses communautés nationales de leurs connaissances.

Le projet est basé à l’Université Queen’s: http://www.queensu.ca/homepage/] en étroite collaboration avec l’Université du Québec à Montréal: http://www.uqam.ca/] et l’Université de Toronto: http://www.utoronto.ca/]. Les 32 experts qui font partie du projet proviennent de 19 universités et centres de recherche de sept pays différents, représentant plus de 14 nationalités. Le directeur et le principal investigateur du projet est le professeur Bruce Berman: http://www.queensu.ca/politics/emeritus.html#berman] du département de science politique de l’Université Queen’s: http://www.queensu.ca/homepage/]. Il est à noter que huit partenaires provenant de milieux non académiques sont activement impliqués dans l’élaboration de l’agenda de recherche et de la diffusion des résultats.

Site Web: GRANDS TRAVAUX DE RECHERCHE CONCERTÉS GOUVERNANCE DÉMOCRATIQUE ET ETHNICITÉ (EDG-GDE GTRC): www.edg-gde.ca/]

Observatoire des Diasporas

Observatoire des Diasporas

Bibliothèque virtuelle

Appels à communication

Abonnement infolettre

Bourses et concours

École d’été 2019

Suivez-nous:

CRIDAQ filigrane