Regards croisés sur le débat linguistique au Québec: au-delà du projet de loi 96 – 6. La place de l’anglais dans les études supérieures et la recherche

Vendredi 8 avril 2022, 10h00 à 12h00

La sixième conférence de ce cycle se déroulera sur Zoom. Pour recevoir le lien, il suffit de vous inscrire (sans frais) en remplissant le formulaire au bas de cette page.


À propos du cycle de conférences
Regards croisés sur le débat linguistique au Québec : au-delà du projet de loi 96

Prenant appui sur le débat linguistique en cours et plus largement sur les réflexions politiques concernant la place du français au Québec, le cycle de conférences a comme objectif de mettre en perspective les relations et les frontières culturelles, politiques et identitaires constitutives de l’enjeu linguistique au Québec. Le cycle qui se déroulera de novembre 2021 à avril 2022 abordera six thématiques : les relations entre langue, culture et citoyenneté ; les droits linguistiques des minorités ; les revendications autochtones en matière de reconnaissance et de droits linguistiques ; la francophonie canadienne ; le français comme langue de travail ; et la place de l’anglais dans les études supérieures.

Le cycle est coorganisé par Linda Cardinal (Université de l’Ontario français), Bernard Gagnon (UQAR), Virginie Hébert (UQAM) et François Rocher (Université d’Ottawa) et il est parrainé par le CRIDAQ.

 

Conférence #6 — La place de l’anglais dans les études supérieures et la recherche

Depuis quelques années, la rivalité suscitée par l’actuel contexte d’internationalisation de l’enseignement supérieur conduit plusieurs collèges et universités à offrir des cours, voire des programmes complets, en anglais. Au chapitre de l’enseignement postsecondaire, le projet de loi 96 vise notamment à renverser cette tendance anglicisante. En quête de visibilité internationale, de plus en plus de chercheurs francophones québécois publient également leurs travaux en anglais. Dans ce contexte, que penser des défis auxquels doivent faire face les institutions d’enseignement supérieur francophones au Québec et ailleurs? Il est aussi admis que l’anglais s’est imposé comme la lingua franca dans certains domaines de la recherche et de la diffusion des connaissances. Cette tendance peut-elle être mitigée en termes institutionnels?

Présidente-commentatrice
Linda Cardinal, Université de l’Ontario français

Conférencièr.e.s
Françoise Le Lièvre, Maître de conférences en Sciences du Langage ; French Language Adviser, Nigeria ; Expert technique international, Expertise France
Vincent Larivière, Université de Montréal
François Grin, Université de Genève
Virginie Hébert, stagiaire postdoctorale au CRIDAQ

Partenaire
Conférence organisée en partenariat avec Ethos / Équipe de recherche en éthique de l’UQAR, suivez-les sur Facebook pour en savoir plus sur leurs activités.


Abonnez-vous à l’événement Facebook pour ne rien manquer!


L’événement est maintenant terminé, il n’est donc plus possible de s’inscrire.

Horizon politique

Appels à communication

Abécédaire du CRIDAQ

Appels à projets, bourses et concours

Le balado du CRIDAQ

Notre infolettre

Ressources

CRIDAQ filigrane