Israel-Palestine: Est-ce l’apartheid, et un boycott peut-il se justifier (politiquement et légalement)?

17 octobre 2018
Université Laval

Midi-CRIDAQ de l’Université Laval

Résumé

De plus en plus de personnes à travers le monde (surtout parmi la majorité noire en Afrique du Sud) considèrent que la situation en Israel-Palestine est une situation d’apartheid (une discrimination raciale en matière d’accès à la citoyenneté et au droit de vote). Est-ce vrai, ou est-ce qu’il s’agit d’une situation d’occupation militaire temporaire, pour la sécurité des citoyens juifs d’Israel? Si cela est vrai, est-ce que l’apartheid a commencé en 2002, en 1987, en 1967 ou en 1948?  Si cela est vrai, est-ce que les appels au boycott de l’Israel, jusqu’à ce qu’il met fin à son système d’apartheid, sont une réponse politiquement justifiable et une forme d’expression politique légalement protégée, selon le raisonnement de la Cour Suprême des Etats-Unis dans l’affaire National Association for the Advancement of Colored People c. Claiborne Hardware Co. (“a nonviolent, politically motivated boycott … is constitutionally protected”)? Ou sont-ils une incitation à la discrimination raciale, l’avis de la Cour de cassation et du Gouvernment français dans l’affaire pendante Baldassi et autres c. France (Cour Européenne des Droits de l’Homme)?

Conférencier: Robert Wintemute, professeur à la School of Law du King’s College de Londres

La conférence est organisée par le Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité et la démocratie (CRIDAQ) et le Groupe d’étude en droits et liberté de la Faculté de droit (GEDEL).

Horaire:11h30 à 13h
Lieu: salle 2419, pavillon Charles-De Koninck

Pour information
evenements@fd.ulaval.ca

Inscription obligatoire
Entrée gratuite
Formulaire d’inscription

Observatoire des Diasporas

Observatoire des Diasporas

Bibliothèque virtuelle

Appels à communication

Abonnement infolettre

Bourses et concours

Suivez-nous:

CRIDAQ filigrane