Affaire Henderson: Enjeux et perspectives …

18 septembre 2018
Université Laval

Affaire Henderson: Enjeux et perspectives de la contestation de la Loi sur l’exercice des droits fondamentaux et des prérogatives du peuple québécois et de l’État du Québec


Salle 3470, pavillon Charles-De Koninck, 11h30 à 13h, entrée gratuite, inscription obligatoire.

Résumé de la conférence

L’affaire Henderson a fait ressurgir avec éclat dans l’actualité politico-juridique la question de la validité de la Loi sur l’exercice des droits fondamentaux et des prérogatives du peuple québécois et de l’État du Québec. Initiée par l’ancien chef du parti Égalité, la contestation de la «loi 99» implique beaucoup plus que des questions de droit. De multiples commentateurs ont exprimé des points de vue contrastés sur la question et sur le jugement de la Cour supérieure rendu par la juge Claude Dallaire le 18 avril dernier. Chez les juristes, le débat technique s’est échaudé à plusieurs reprises donnant lieu à des échanges passionnés opposant des conceptions du droit opposées et peut-être irréconciliables. Dans ce contexte, comment y voir clair?

Le Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité et la démocratie (CRIDAQ) présente son tout premier midi-conférence de la saison 2018-2019 sur ce thème que nos invités le professeur Marc Chevrier du Département de science politique de la Faculté de science politique et de droit de et membre du CRIDAQ de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM) et Me Maxime Laporte, procureur et Président général de la Société Saint-Jean-Baptiste, amicus curiae dans l’affaire de la loi 99 exploreront sous divers angles et perspectives. La conférence sera suivie d’une période de questions où le public est invité à participer au débat.

Inscription obligatoire
Entrée gratuite

Formulaire d’inscription

Observatoire des Diasporas

Observatoire des Diasporas

Bibliothèque virtuelle

Appels à communication

Abonnement infolettre

Bourses et concours

École d’été 2019

Suivez-nous:

CRIDAQ filigrane